Borgo voyages

Attention aux fausses ONG quand vous voyagez !

Tout le monde a ses raisons pour voyager. Certaines personnes prennent la route et des billets d’avion pour découvrir des nouvelles terres, pour rencontrer de nouvelles personnes ou des cultures diversifiées ; d’autres voyages dont le but d’apporter leurs aides à des gens qui en nécessitent. Cette dernière catégorie de personnes sont des donateurs ou des bénévoles qui œuvrent dans divers domaines dont l’humanitaire. Elles se font accueillir par des associations ou des ONG de tout genre pendant leur voyage.

Les arnaques

Certaines associations ou organisations sont fausses. Elles existent dont le seul but d’arnaquer des étrangers qui viennent en aide aux plus démunis. Leurs buts est de leur soutirer de l’argent en grosse quantité ou des produits divers. Les association enfant, faux orphelinat, ce sont généralement les plus rencontrés. Ces arnaqueurs font circuler des annonces affirmant qu’ils s’occupent d'enfants qui n’ont pas de parents et qui ont besoin d’aides. Ils envoient des photos d’enfants défavorisés ou orphelins qu’ils disent prêts à être adoptés par des parents étrangers. Ces personnes malintentionnées demandent des dons en disant qu’elles en ont besoin pour nourrir les enfants. Plusieurs personnes sont tombées dans leurs pièges.

Comment reconnaitre les vrais des faux ?

Quand on voyage, mieux vaut toujours se faire accompagner par des guides recommandées par des professionnels dans l’univers du voyage ou pourquoi pas, par des connaissances. Ces gens peuvent vous indiquer les vraies organisations qui existent dans leurs pays. Il est également possible de demander aux autorités locales des informations à propos des différentes ONG et organisations qui existent vraiment dans leurs nations. On peut avoir la liste d’association enfant, faux orphelinat bien avant d’effectuer le voyage. Cela aide à éviter les arnaques. Une fois qu’on dispose de toutes ces informations, on peut ensuite prendre les bonnes décisions. Dans le cas où on a des doutes, on peut confirmer l’existence de la soit disant ONG auprès des autorités.